Piano

Lidija Bizjak

Lauréate du Concours International de piano de Dublin en 2000, Lidija Bizjak fait partie des rares et jeunes artistes a avoir participé à la tournée « Rising stars ». Cette sélection l’amène à se produire en compagnie du hautboïste Alexeï Ogrintchouk dans les plus prestigieuses salles internationales telles que Carnegie Hall, Wigmore Hall, Musikverein, Concertgebouw, Cité de la musique, Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, à Athènes, Köln et Birmingham.

Lidija Bizjak se produit tant en soliste, qu’en musique de chambre et avec orchestre (l’Orchestre National de France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, Orchestre de Picardie, Sinfonia Varsovia, Britten sinfonia, RTE-Irlande, Philharmonie de Belgrade…), en France, à travers l’Europe et en Amérique du Nord.

Plus qu’une pianiste, une jeune artiste qui aime partager la scène avec Anne Queffélec, Claire Désert, Emmanuel Strosser, David Grimal, quatuors Ysaÿe, Terpsycordes ou les quintettes Moraguès, Aquilon, et participe aux festivals comme Proms à Londres, la Roque d’Anthéron, Folle journée à Nantes et à Tokyo, Lockenhaus, Colmar, Périgord Noir, « Juventus » à Cambrai, Martinù à Prague, Domaine Forget au Canada, Open Chamber Music à Prussia Cove, Charlottesville (USA)…

Née en 1976 à Belgrade, Lidija Bizjak commence ses études de piano avec Zlata Males et remporte alors de nombreux prix pour les jeunes. En 1995, elle entre dans la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire de Paris. Elle y poursuit le cycle de perfectionnement de piano et de musique de chambre. C’est le grand pédagogue hongrois Ferenc Rados qui l’inspire ensuite, tout en travaillant avec Murray Perahia, Léon Fleisher et Arie Vardi. Boursière de la Fondation Natexis de 2001 à 2004, elle a enregistré pour ARTE, Mezzo, FR 3, RTE (Irlande), Radiotélévision Serbe, France musique, Radio Classique, Radio Prague, SWR Stuttgart…

Le premier disque de Lidija Bizjak, paru en 2006 chez Lyrinx avec des sonates de Schubert et Schumann, a été chaleureusement salué par la presse dont un Diapason d’or découverte. Elle a enregistré aussi le Concerto Byzantin pour piano et orchestre de la compositrice serbe Ljubica Maric (1909-2003) avec l’Orchestre Radio-Télévision paru en Sérbie en 2010. Le premier CD du duo Bizjak avec des œuvres de Stravinski pour piano à 4 mains sorti chez Mirare en 2012 a été très chaleureusement accueilli par la critique.

Lu dans la presse

« Son Schumann est fiévreux, emporté, et son Schubert se partage comme chez les plus grands entre l'hésitant et le décidé, dans la juste proportion. Entre le symphonique et le purement pianistique. Entre le beau et l'âpre. Aucun effet, aucune facilité. Que de la musique. Et quelle! »

Jacques Drillon, Nouvel observateur

« Le piano de Lidija Bizjak sonne avec une plénitude royale, sans dureté, avec une longueur de sonorité qui dit assez combien cette jeune artiste est attentive à ne pas aller contre son instrument, et plus encore combien elle en est amoureuse au moins autant que de la musique qu'elle joue… »

Alain Lompech, Diapason

Liens

Site artiste : bizjakpiano.com

Label : Mirare

E-boutique : Harmonia Mundi

Discographie
Lyrinx
Onyx
Mirare